S5-achat-d-une-auto-d-occasion-les-pratiques-anti-fraude-113511

L’achat ou la vente d’une voiture devient plus crédible grâce à la publication d’une petite annonce. Cette dernière est une sorte de vitrine pour les vendeurs et constitue un véritable carrefour commercial pour les acheteurs.

Comment décrypte-t-on une annonce auto ?

Si vous ne souhaitez pas passer directement chez un concessionnaire ou un mandataire automobile pour l’achat de votre nouvelle voiture, il existe d’autres options vous permettant de trouver le véhicule de vos rêves, comme l’annonce auto, par exemple. Disponible dans plusieurs supports, internet, magazine ou encore journaux, cette forme de publicité permet à une personne de communiquer la vente de son véhicule. Une fois diffusée, celle-ci est visible par d’autres consommateurs qui sont à la recherche d’une information pertinente sur son prochain achat de voiture. Au cas où l’acheteur trouverait le profil de véhicule adapté à ses besoins, il peut directement contacter le vendeur par mail ou par téléphone afin de fixer un rendez-vous pour qu’il puisse essayer la voiture.

Bien rédiger une annonce auto

Les annonces auto figurent parmi les milliers de solutions pour dénicher une voiture à acheter chez un mandataire auto ou entre particuliers. Selon le type de véhicule recherché, ces réseaux de vente peuvent convenir à chaque type d’acheteur. Sachant que les petites annonces peuvent servir de support pour la vente automobile, elles doivent être bien rédigées afin de convaincre les lecteurs. Ainsi, le vendeur doit indiquer dans son annonce la marque, le modèle, la cylindrée ainsi que le type de carburant du véhicule à vendre. À cela s’ajoutent le nombre de portes, le kilométrage, l’année de mise en circulation, la couleur ou encore les équipements optionnels. Si c’est possible, l’annonce auto peut aussi fournir des informations supplémentaires concernant le bilan du contrôle technique de son véhicule, le carnet d’entretien, la localisation du bien ainsi que le numéro de téléphone ou l’adresse mail.

Éviter de mentionner de fausses informations

Pour que les acheteurs n’aient pas de mauvaises surprises lorsqu’ils découvrent le véhicule que vous avez diffusé dans une annonce auto, il s’avère primordial de bien choisir les informations à insérer dans le communiqué. Ainsi, vous pouvez ajouter dans l’annonce tout ce qui peut attirer, rassurer et retenir l’attention d’un acheteur. Par exemple, on peut indiquer que le véhicule est non-fumeur ou bien parler de la durée de garantie restante. Cependant, toutes indications douteuses peuvent coûter cher aux vendeurs. Les mensonges et les inexactitudes des informations parues dans l’annonce auto risquent de décevoir l’acheteur. À titre d’exemple, il est conseillé de ne pas mentir sur le kilométrage. Aussi, il ne faut pas qualifier de « première main » une voiture déjà achetée d’occasion, même si vous l’avez eu en tant qu’une « occasion 0 km ». Toutefois, si vous n’avez pas trouvé votre modèle dans les petites annonces, le catalogue de votre mandataire auto ou votre concessionnaire peut vous sauver la mise.